November 13th, 2015

Le pilote

Le pilote

          Un jour dans une grande ville est né un garçon. Dès son enfance il a voulu voler sur les meilleurs avions du monde. Le garçon se passionnait pour l’aéromodelisme et il construisait des avions en papier. Dans le temps, quand il est devenu plus grand, presque toutes ses heures libres, il passait à l’usine d’aviation, où avec d’autres enfants ce garçon observait comment on confectionnait des aéroplanes. Un jour il a fait son premier vol.
         Quand l’Etat, où habitait le jeune homme, est entré en guerre, il a voulu aller au front, mais comme il était de petite taille, on ne l’y a pas enrôlé.
         Heureusement pour lui le jeune homme avait un motocicle est il s’est engagé volontaire à l’unité motociclette, qui assurait des communications avec l’arméе. Peu de temps après, quand même, il était engagé à l’armée de l’air.
         A 22 ans il est devenu le meilleur pilote dans son pays, parmi tous ceux, qui ont survécu en guerre*.
         Le grand pilote était risqué-tout et il était de l’humeur gai.
         Après la guerre il n’habitait pas dans sa patrie. Le jeune pilote prenait plaisir de la vie. Il volait sur des avions par tout le monde, participait aux tournages des films, montrait des trucs et des acrobaties aériennes, amusant des gens. Il était le seul, qui puisse ramasser un mochoir de la terre par l’aile de son avion. Cet homme avait du succès féminine et était le modèle, que beaucoup de petits garçons et hommes adultes voulaient imiter. Le temps passait.
         Une fois l’homme a vu un avion étranger, qui l’а impressionné. Les possibilités de cet avion l’ont ravi, mais alors l’homme n’a pas pu l’acquérir. Un peu plus tard il a rencontré son vieux camarad de combat, qui lui a proposé de rentrer au pays natal et de recommencer à servir dans l’armée de l’air, qu’on formait à la nouvelle façon.
         Grâce à ce camarade le pilote a reçu l’avion désiré, et même deux, mais il lui a fallu accepter la proposition sur le service militaire. Puis, les avions ont été pris pour la base aux constructions des avions connus dans le monde.
         L’homme continuait à montrer des acrobaties aériennes, en présentant des prototipes de nouveaux avions de guerre aux hautes autorités. Son visage on l’utilisait pour la propaganda. Il a obtenu très vite un haut poste. L’homme avait beaucoup de travail de cabinet et volait de moins en moins, mais il ne voulait pas être un rond-de-cuir, il était aviateur.
Collapse )